Je ne veux plus aimer, l'amour fait trop souffrir.

Assis dans le café brumeux du coin, un vieil ouvrage entre mes mains, je tombe sur cette citation de Roland Barthes : « L’amoureux est celui qui, par excès d’amour, devient incapable d’aimer. »

 

J’y réfléchis, plongé dans les méandres des sentiments et des désirs…

 

Pourquoi associons-nous si souvent l’amour à la douleur ?

Pourquoi préférons-nous souvent le confort de l’isolement à la vulnérabilité de l’amour ?

 

Historiquement, les philosophes ont largement discuté du double tranchant de l’amour.

Platon, dans son « Banquet », décrit l’amour comme un élan vers le beau, une élévation de l’âme.

Pour lui, l’amour authentique transcende les désirs physiques et aspire à une forme d’absolu.

Alors, où est-ce que la douleur s’inscrit dans ce tableau idyllique ?

 

La souffrance vient souvent de nos attentes démesurées. Comme le disait Spinoza, nos passions (désirs, amours, haines) peuvent nous rendre esclaves si nous ne les comprenons pas.

En aimant, nous prenons un risque. Le risque de ne pas être aimé en retour, d’être trahi, ou d’être blessé.

 

Pourtant, c’est ce même risque qui donne à l’amour sa saveur. Sans lui, l’amour ne serait qu’une émotion tiède, sans passion.

Mais, et si la clé résidait dans une autre forme d’amour, un amour dénué d’attachements excessifs, d’obsessions ?

 

Un amour qui accepte l’autre dans sa totalité, avec ses imperfections. Un amour libre, sans attentes, s’harmonisant avec le flux de la vie.

Renoncer à aimer par peur de la douleur, c’est renoncer à une partie essentielle de notre humanité. C’est mettre de côté la richesse des émotions, la profondeur des connexions.

 

Car, comme l’affirmait Rilke : « Pour celui qui est aimant, il n’y a pas de mesure ; il est illimité.« 

À ceux qui proclament qu’ils ne veulent plus aimer à cause de la douleur, je leur demande : ne serait-il pas plus judicieux de repenser notre façon d’aimer plutôt que de renoncer à l’amour lui-même ?

 

En prenant également conscience de nos 7 schémas affectifs inconscient récurrent :

  1. Amour Narcissique
  2. Amour Virtuel (illusoire)
  3. Amour Sens Unique
  4. Amour Triangulaire
  5. Amour Interdit
  6. Amour sexuel
  7. Amour Androgyne (inversion des rôles féminin & masculin)
Défilement vers le haut