Relation consciente

Il n’y a pas de relation totalement consciente parce que la nature même de la relation est d’attirer l’inconscient et de façon réaliste on ne peut pas attirer l’inconscient sans l’agir à un moment donné…

 

Tout cela fait partie de la guérison, ce n’est pas un échec, c’est le feu même dont le phénix s’élève…

Alors qu’est-ce qui détermine une relation consciente ?

En termes simples, c’est une relation dans laquelle le conscient obtient toujours le meilleur de l’inconscient, c’est une arène pour le déversement et la reddition constants et cela ne peut arriver que grâce à l’intention engagée des deux partenaires qui est soutenue par leur respect et leur amour mutuel…

Vous ne pouvez pas avoir une relation consciente avec quelqu’un qui n’est pas prêt à libérer sa fausse image de soi, le désir de libération doit être plus grand que la peur de l’ego de l’annihilation et tout aussi important, le désir de liberté de l’autre doit être plus grand que le besoin de possession et propriété…

Il n’y a pas d’arrivée dans une relation consciente, pas de conte de fées pour toujours après… C’est un voyage d’évolution de deux âmes qui défendent le plus haut l’une dans l’autre et ce contrat a son propre timing.

Ce n’est pas une relation pour ceux qui ont le cœur faible, il faut un esprit guerrier parce qu’il n’y a pas de place pour se cacher, pas de face à masque, pas de réceptacle pour la projection, personne à blâmer, personne pour vous rendre entier… En fin de compte il n’y a qu’un miroir de toi face à toi et dans ce face, s’il y a compassion pour soi, le mariage divin se déroule à l’intérieur.

Texte de Caroline de Lisser

Défilement vers le haut