L'animus

De par sa nature même la femme porte et manifeste des valeurs féminines sa douceur, sa tendresse, d’émotion et d’écoute… Mais aussi de fragilité, de susceptibilité et d’humeur.

C’est par le filtre de son animus qu’elle peut commander, s’affirmer, avoir de l’autorité et de l’esprit.

Dans la psyché féminine, la figure représentant l animus est toujours plus ou moins associée à celle du père…

Jung explique qu’une femme “possédee” par son animus quand elle est prise avec des idées se violentes et agressives et que son mode d’expression s’appuie sur une argumentation intempestive.

L ANIMUS est la manifestation du logos, autrement dit de l’émanation du mental et de l’intellect.

L ANIMUS vécu positivement permet à la femme de prendre des décisions, d’être autonome, d’assumer des concepts abstraits, rationnels et logiques et de maîtriser ses émotions.

En revanche dans son potentiel négatif il met celle-ci en butte à la raison raisonnante, et encombre son Esprit, ses valeurs sèches et dures, de convictions intransigeantes et d’un sens critique acerbe et redoutable voir castratrice.

Premier niveau

Également en liaison avec le physique, la projection relève du primaire et du pulsionnel.

Le choix se porte essentiellement sur le biceps, le muscle et l’image de l’homme s’exhibe plutôt sous les traits de tarzan, maître-nageur, catcheur, rambo…

Ce niveau peu évolué ne tient compte que de la représentation plastique et esthétique et peut fonder sa priorité sur la sexualité.

Deuxième niveau

Toujours établie sur l’aspect extérieur, cette phase prend cependant un peu de hauteur par rapport à la précédente et met en évidence l’actif plutôt que le corporel… C’est ici la rencontre avec le charmeur, le séducteur, le Play boy, toutes les formes de parades, du militaire au pompier, chanteur, acteur, don Juan, casanova. L’admiration s’oriente sur une affection active.

Troisième niveau

Cet échelon se distingue totalement des deux premiers, c’est celui du verbe, de la parole. Le regard est tourné vers le détenteur de la vérité qui possède l’autorité. La représentation est sous tendue par la notoriété, la reconnaissance sociale. La projection se dirige vers celui qui extériorise son potentiel intellectuel d’une manière zélée et constructive, celui qui sait et qui montre activement qu’il sait, le patron, le chef, le conférencier et tous leurs substituts.

Souvent représente une valeur “paternel” forte.

Elle montre aussi le côté négatif du versant paternel, abus d’autorité, intransigeances, ego, rigidité, sévérité, domination exacerbée, abus de pouvoir…

Quatrième niveau

Toutes les figures supérieures et sublimées se découvrent à ce quatrième stade. L’attention est portée sur toutes les identités de sages, de grands prêtres, à merlin l’enchanteur en passant par Ghandi.

L animus est dans cette étape comme le médiateur entre l’expérience spirituelle et l’expérience plus intime et personnelle, il s’apparente au guide.

La psyché féminine contient ses quatre niveaux et doit œuvrer à les faire évoluer.

Comme l anima, l ‘nimus est une partie inconsciente du psychisme.

La manifestation de chacun s’effectue donc sur un mode parfois surprenant. Déroutant ou même choquant dans l’attention portée par une personne du sexe oppose.

Il y a beaucoup à apprendre de soi-même.

On l’aura compris l’accès à l’animus et l anima est particulièrement ardu, il impose un réel effort de conscientisation.

On considère que l’animus et l anima sont les personnifications des composantes masculines et féminines inconscientes et qu’elles se fondent sur les données biologiques de la bisexualité.

Cette identité sexuelle ne s’acquiert pas uniquement au contact des schémas parentaux, même si ceux-ci en constituent la base.

Mais puise ses références dans le réservoir de l’inconscient collectif par la projection qui s opéré.

Les images qui surgissent permettent d’entrer en étroite relation avec certains types d’individus plutôt que d’autres.

Il est important de rappeler que l’on rencontre l’autre par le facteur de projection, ce qui implique que l’on rencontre l. Autre non pas comme il est réellement mais comme on le porte en Soi.

Si l’animus et l’anima offrent un point de jonction, ils peuvent être aussi un point de collision.

Voir article ANIMA ici

Défilement vers le haut