Trahison

LES BLESSURES DE TRAHISON / ABUS

–  Enfant, on vous forçait à obéir sous la menace des pires punitions.

–  Vous ne pardonnez pas d’avoir été blessé(e), insulté(e) et dédaigné(e).      

–  Vous doutez facilement de la parole des autres.

–  Ce n’est jamais qu’une question de temps avant que les gens que vous aimez vous trahissent

–  Besoin excessif de contrôler / surveiller

 

L‘abus engendre un ensemble complexe d’émotions : la douleur, la peur, la rage, la peine. Ces émotions sont extrêmement puissantes.

  • Toute relation est douloureuse, elle est le règne du danger et de l’imprévisible.
  • On s’attend à ce que les autres nous fassent souffrir, nous maltraitent, nous humilient, nous mentent, trichent et profitent de nous.
  • En général, la souffrance infligée est perçue comme intentionnelle ou résultant de négligence, elle est extrême et injustifiable.
  • La méfiance et les abus engendrent l’hyper-vigilance et un taux de stress élevé. Cette attitude vise la société en général ou certains types de personnes.
  • Toutes formes d’abus est une violation des frontières de l’individu.
  • On ne respecte pas les limites physiques, sexuelles ou psychologiques de la personne. Dans presque toutes les formes d’abus, la victime (l’enfant) a le sentiment de n’être pas protégée, avec un profond sentiment d’insécurité, d’impuissance et d’imperfection.
  • Lorsqu’ils sont activés, les mécanismes de défense provoquent des émotions intenses qui mènent fréquemment, directement ou indirectement, à divers problèmes psychologiques souvent associés aux troubles de la personnalité, tels la dépression, l’anxiété, la panique, la solitude, les relations destructrices, l’abus d’alcool, de drogues, de nourriture et des désordres psychosomatiques
  • Vous pouvez également être coupé(e) en deux entre votre cœur et votre sexualité

 

 MÉCANISMES DE DÉFENSE / MASQUE : “CONTRÔLANT”

Lorsque vous vivez votre blessure de TRAHISON, vous mettez le masque de contrôlant qui vous amène à devenir méfiant, sceptique, sur vos gardes, autoritaire et intolérant à cause de vos attentes.

Vous faites tout pour montrer que vous êtes une personne forte et que vous ne vous laissez pas faire ou avoir facilement, en particulier décider pour les autres.

Ce masque vous fait faire des pirouettes pour éviter de perdre votre réputation au point même de mentir.

Vous oubliez vos besoins et faites ce qu’il faut pour que les autres pensent que vous êtes une personne fiable et qu’on peut avoir confiance.

Ce masque vous fait également projeter une façade de personne sûre d’elle, même si vous n’avez pas confiance en vous et que vous remettez en question vos décisions ou vos actions.

 

La blessure fait croire :

Le contrôlant est convaincu qu’il ne ment jamais, qu’il garde toujours sa parole et que personne ne lui fait peur.

 

La plus grande PEUR : la dissociation, séparation, reniement

La plus grande peur du contrôlant est la dissociation et le reniement.

Il ne voit pas à quel point il crée des situations de conflits ou des problèmes pour ne plus parler à quelqu’un.

Bien qu’il s’attire des séparations ou des situations où il renie quelqu’un, il ne voit pas qu’il en a peur.

Au contraire, il se fait croire que ses opérations ou ses reniements sont mieux pour lui.

Il pense qu’ainsi il ne se fera plus avoir. Le fait qu’il soit très sociable et qu’il aille facilement vers de nouvelles connaissances l’empêche de voir le nombre de personnes qu’il a mis de côté dans sa vie.

Ceux qui l’entourent s’en rendent compte plus facilement. Ses yeux aussi le trahissent. Ils deviennent durs et peuvent même faire peur au point d’éloigner les autres lorsqu’il est en colère

 

*Venez consultez / écoutez les témoignages des personnes qui ont traversé des épreuves comme vous.

La thérapie permet justement de lever ses mécanismes afin de revenir maître à bord de votre psyché, votre inconscient.

Contact

Soyez prêt(e) à accepter le changement en Vous

Il suffit d’un Oui ! Je le décide. Car je détiens les clés pour changer.

Défilement vers le haut