Injustice

LES BLESSURES D’INJUSTICE ET D’IMPUISSANCE

 

C’est en général la mère.

Devoir performer et être parfait. Blocage de l’individualité. (Entre 4/6 ans)

– Vous êtes souvent déçu et insatisfait.

– Vous êtes souvent en colère et agressif.

– Lorsque vous vivez une injustice, vous ne pensez plus qu’à ça et vous ruminez.

– Vous avez le sentiment de ne pas recevoir ce que vous méritez.

– Vous vous sentez impuissante face aux situations

 

La justice se définit comme l’appréciation, la reconnaissance et le respect des droits et du mérite de chacun : droiture, équité, impartialité, intégrité.

  • Une personne qui souffre d’injustice est une personne qui ne se sent pas apprécier à sa juste valeur, qui ne se sent pas respecter ou qui ne croit pas recevoir ce qu’elle mérite ou au contraire qu’elle reçoit plus que ce qu’elle croit mériter.
  • Soucis d égalités au sein de la famille voir avec ses frères ou sœurs, soucis de place
  • Celui qui souffre d’injustice alimente sa blessure en étant beaucoup trop exigeant envers lui-même.
  • Il ne respecte pas ses limites et se fait vivre beaucoup de stress.
  • Il est injuste avec lui-même car il se critique et a de la difficulté à voir ses qualités et ce qu’il fait de bien.
  • Il entretient une colère qui sourde et un sentiment d’impuissance à changer les situations.
  • Ne se sent souvent pas à la hauteur des tâches ou des gens, inférieur.
  • Également eu un rôle de parentification avec ses propres parents
  • Pas eu d’enfance véritablement, enfant qui a mûri rapidement à l’âge adulte. Voir adolescence compliquée.

 

 

MÉCANISMES DE DÉFENSE / MASQUE :  “RIGIDITE

Lorsque votre blessure d’INJUSTICE est activée, vous mettez le masque de rigide qui fait de vous une personne froide, brusque et sèche au niveau du ton et des mouvements.

Tout comme votre attitude, votre corps devient rigide lui aussi. Ce masque vous fait devenir aussi très perfectionniste et vous fait vivre beaucoup de colère, d’impatience, de la critique et de l’intolérance face à vous-même.

Vous êtes très exigeants et vous ne respectez pas vos limites.

Chaque fois que vous vous contrôlez, que vous vous retenez et que vous êtes dur face à vous-même, c’est aussi signe que vous avez mis votre masque de rigide

 

La blessure fait croire :

Le rigide aime bien dire à toutes un chacun combien il est juste, que sa vie et sans problème et il aime croire qu’il a beaucoup d’amis qui l’aiment comme il est.

 

La plus grande PEUR : la froideur

La plus grande peur du rigide est la froideur.

Il a de la difficulté à reconnaître cette froideur car il se considère comme une personne chaleureuse qui fait son gros possible pour que tout soit juste et harmonieux autour de lui. Il est aussi fidèle à ses amis en général.

Par contre son entourage voit fréquemment cette froideur chez lui, non seulement dans ses yeux, mais aussi dans son attitude sèche et raide, surtout lorsqu’il se sent accusé injustement.

 

 *Venez consultez / écoutez les témoignages des personnes qui ont traversé des épreuves comme vous.

La thérapie permet justement de lever ses mécanismes afin de revenir maître à bord de votre psyché, votre inconscient.

Contact

Soyez prêt(e) à accepter le changement en Vous

Il suffit d’un Oui ! Je le décide. Car je détiens les clés pour changer.

Défilement vers le haut