Humiliation

 LES BLESSURES D’HUMILIATION

L’humiliation est une blessure de l’amour-propre. Elle nous est infligée par un autre ou par nous-mêmes.

  • Elle est habituellement accompagnée par un sentiment de honte. Non sans raison on sait ho trop combien la culpabilité, les humiliations et les châtiments corporels sont des poisons distillés par les parents dès l’enfance, qui peuvent ravager toute une vie.
  • On se juge intrinsèquement imparfait, mauvais, coupable, inférieur ou incapable pour l’éternité. Le révéler entraînerait la perte de l’affection des autres.
  • Ceci peut inclure l’hypersensibilité aux critiques. Il peut exister une gêne, avec des comparaisons avec les autres et un manque de confiance en soi.
  • On peut ressentir la honte des imperfections perçues ou se sentir humilié, abaissé, mortifié, vexé.
  • Par conséquent, la personne souffrant d’humiliation croit que si elle s’occupe des autres et qu’elle devient dévouée, elle sera considérée.
  • Elle prend beaucoup sur ses épaules. Elle se croit indigne de recevoir des compliments ou des faveurs.
  • Elle est même prête à supporter le blâme pour quelque chose qui ne lui appartient pas.
  • Elle attire des situations et des personnes qui réveilleront son sentiment de honte et de culpabilité. Elle est spécialiste pour se dévaloriser elle-même.
  • Elle est souvent dans des boulimies, prise de poids ++ si la blessure importante et addictions alimentaires, tabac, sexe, alcool
  • À un côté à se laisser infantiliser par les autres

 

Les blessures d’humiliation trouvent leurs racines dans l’éducation, la religion et les conditionnements sociétaux.

  • Les personnes victimes de rejet, d’abandon, d’abus en tout genre et de trahison ressentent vivement de la honte et de la culpabilité qui mettent à mal l’amour propre, l’estime et la confiance en soi.

 

MÉCANISMES DE DÉFENSE / MASQUE : MASOCHISTE

Lorsque c’est votre blessure d’HUMILIATION qui est activée, que Celui-ci vous fait oublier vos besoins pour ne penser qu’à ceux des autres en devenant une bonne personne, généreuse, toujours prête à rendre service même au-delà de vos limites.

 

Vous vous arrangez aussi pour prendre sur votre dos les responsabilités et les engagements de ceux qui semblent avoir de la difficulté à respecter ce qu’ils doivent faire et cela, avant même qu’ils vous le demandent.

 Vous faites tout pour vous rendre utile, toujours pour ne pas vous sentir humilié, rabaissé.

Vous vous arrangez ainsi pour ne pas être libre, ce qui est si important pour vous. Chaque fois que vos actions ou agissements sont motivés par la peur d’avoir honte de vous ou de vous sentir humilié, c’est signe que vous portez votre masque de masochiste.

 

La blessure fait croire :

Le masochiste se convainc que tout ce qu’il fait pour les autres lui fait énormément plaisir et qu’il écoute vraiment ses besoins en le faisant.

Il est excellent pour dire et penser que tout est bien et pour trouver des excuses aux situations ou personnes qui l’ont humilié.

 

La plus grande PEUR : la liberté

La plus grande peur du masochiste est la liberté. Il ne se croit pas et ne se sent pas libre à cause des nombreuses contraintes et obligations qu’il se crée.

Cependant, ceux qui l’entourent le considèrent comme étant très libre car il trouve en général le moyen et le temps de faire ce qu’il avait décidé de faire. Il n’attend pas après les autres pour décider. Même si ce qu’il décide l’empêche d’être libre, aux yeux des autres il a toute la liberté de décider autrement s’il voulait.

Ses grands yeux ouverts sur le monde nous montrent son grand intérêt pour tout et son désir de vivre plusieurs expériences.

 

*Venez consultez / écoutez les témoignages des personnes qui ont traversé des épreuves comme vous.

La thérapie permet justement de lever ses mécanismes afin de revenir maître à bord de votre psyché, votre inconscient.

Contact

Soyez prêt(e) à accepter le changement en Vous

Il suffit d’un Oui ! Je le décide. Car je détiens les clés pour changer.

Défilement vers le haut